LE MANOIR

On croit que le manoir a été construit pour un noble breton autour de 1490. Les noms de certains propriétaires précédents ont été utilisés dans la dénomination des chambres, dont l'un était un senechal local (conseiller juridique du district pour le roi).

Au cours des 19ième et 20ième siècles, Kerlédan a été louée à des fermiers qui ont travaillé sur des terres fertiles avec des vaches, des porcs et des poulets, produisant du lait, du beurre et du cidre.

Au fin des années 1960, Kerlédan a été abandonné et ce n'est qu'au milieu des années 1990, qu'il a été donné un baiser de vie par un couple parisien qui a sauvé la maison de la nature.

Un nouveau toit, des portes et des fenêtres ont rendu le manoir sec et sécurisé, c'est-à-dire lorsque Peter et Penny ont acheté Kerlédan et ont continué la rénovation de l'état actuel. Bien sûr, comme dans tous les bâtiments anciens, il s'agit d'un projet sans fin!

VOS HÔTES

Peter & Penny Dinwiddie

Les propriétaires de Kerlédan, Penny & Peter Dinwiddie ont hâte de vous accueillir. Apprendre encore plus

.

LES JARDINS

LE JARDIN FORMAL

La jungle de vieilles souches et ronciers envahissants a laissé place à un grand jardin de haies taillées, parterres en buis et de plantations luxuriantes.

L'allée de charmes, mènent au terrain de jeu de croquet, offre aujourd'hui une belle perspective sur une prairie naturelle.

Un jardin de topiaire, composé de buis, ifs et hetre vous conduit les pas vers le jardin du menhir, plein de couleurs cuivrées vénitiennes vibrantes.

Potager

LE JARDIN DE LA CUISINE

Le potager et le verger fournissent légumes, herbes et fruits pour la cuisine et le jardin de fleurs des bouquets fraîches pour la décoration des chambres.

Nous sommes fiers de fournir autant que possible nos fruits et légumes biologiques de notre potager pour notre table à manger, ainsi que d'autres produits locaux et biologiques.

Le Rose Garden

LE ROSE GARDEN

Assis au calme dans un recoin parfumé de la roserie, le promeneur pourra s'abondonner à la rêverie et à la contemplation.